permis-a-points.html.jpg

Le permis à points

Face à l'accroissement de l'insécurité routière et au nombre croissant de victimes, en 1992 les pouvoirs publics, ont instauré le système de permis a points afin de sensibiliser et responsabiliser les usagers de la route tout en augmentant la répression.

Grâce à sa mise en place, le nombre de morts est passé de 10289 en 1992 à 3268 en 2013 ; le nombre de blessés ayant diminué dans les mêmes proportions.

La mise en place du permis probatoire a permis de mettre l'accent sur la population à risque : les conducteurs débutants. Ceux-ci obtiennent 6 points lors du passage de l'examen du permis de conduire et, en l'absence d'infraction, ils récupèrent 2 points chaque année (3 points si apprentissage anticipé de la conduite).

À ce jour :

  • 75 % des conducteurs ont la totalité des 12 points
  • 90 % des conducteurs ont au moins 10 points (statistiques fichier national du permis de conduire)

L'harmonisation européenne va étendre progressivement le système à l'ensemble de la communauté, mais la grande majorité des états de l'union l'ont déjà adopté.